50 femmes* au Grand Conseil neuchâtelois pour les 50 ans du droit de vote des femmes en Suisse !



Cette année nous célébrons les 50 ans du droit de vote des femmes en Suisse, soit 173 ans après celui des hommes. Dans toute la Suisse, le principe du suffrage universel a en effet été introduit pour les hommes dès 1848.

123 ans de différence, de retard, que nous demandons de combler en élisant le 18 avril prochain au minimum 50 députées* (sur 100) au Grand Conseil neuchâtelois et 3 Conseillères d’Etat (sur 5).

Sortons des images désuètes de femmes liées à la sphère privée et d'hommes liés au domaine publique. Nous l’affirmons clairement :

la place des femmes* est là où elles le souhaitent ! En politique aussi !

C’est pourquoi, même si ce n’est pas une obligation légale, nous appelons tous les partis à présenter des listes paritaires. Grâce à ce choix, il sera possible d'offrir aux électrices et électeurs des listes de candidates et de candidats, à l’image de la société. Car les femmes* en représentent la moitié.


Plus largement, nous voulons l’égalité dans tous les domaines ! En plus d'un taux de femmes* élues suffisamment élevé pour que celles-ci puissent exercer une influence effective sur la politique de notre région, nous soutiendrons les candidats et candidates qui s’engagent à défendre les 14 revendications concrètes pour un canton féministe que le collectif neuchâtelois pour la grève féministe a adressées aux député.e.s en mai 2020.


La tâche à accomplir pour parvenir à une égalité des droits effective est loin d’être achevée. C’est pourquoi nous encourageons toute femme désireuse de s’investir pour l’égalité et la justice sociale à faire acte de candidature auprès du parti de son choix. Le délai officiel pour le dépôt des listes est fixé au lundi 22 février 2021.


photo par Lauranne Pizzera

Posts récents

Voir tout