Café féministe du 3 mai 2022

Une petite vingtaine de femmes se sont réunies hier à l'ABC à la Chaux-de-Fonds pour parler de la réduction du temps de travail comme enjeux féministe. Silvia Locatelli a porté ce theme avec brio. Le café du Collectif neuchâtelois pour la grève féministe a été modéré par Solenn Oschsner. Baptiste Hurni nous a parlé de la motion déposée par Tamara Funicello le 17 décembre 2021. Il a exposé avec humilité les enjeux politiques du sujet.

Le débat a été animé. On a évoqué les moyens à mettre en branle pour changer la société radicalement. Les militantes de longue date ont partagé leurs expériences.


Pour conclure, on citera juste une des participantes (celleux qui la connaissent la reconnaîtront) : "je pense qu'il faut faire une révolution".



90 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout