Aux urnes, citoyennes !



Quelle que soit ton origine, que tu sois adulte ou adolescente, si tu as une revendication qui te tient à cœur, viens la déposer dans l’urne symboliqueque le collectif neuchâtelois pour la grève féministe promènera dans la zone piétonne à Neuchâtel, samedi 6 février entre 10h et 12h et entre 14h et 16h. L’action est symbolique, mais elle entend rappeler qu’il aura fallu plus de 90 ans de luttes féministes et 90 votations pour arracher le droit de vote des femmes ! Toutes ces revendications seront publiées et celles qui peuvent se réaliser sur le plan communal ou cantonal seront adressées aux élu.e.x.s et aux candidat.e.x.s aux élections cantonales 2021.


Avec 123 ans de retard sur les hommes, les Suissesses célèbrent en effet dimanche prochain les 50 ans de leur droit de vote au niveau fédéral. Un drôle de jubilé, plus proche de la colère que de la joie, car l’égalité des droits entre femmes et hommes est loin, très loin d’être une réalité. Même la loi qui reconnaît le droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale est régulièrement, et impunément, bafouée !


Une démocratie loin d’être parfaite puisque les lois favorables aux femmes peinent non seulement à voir le jour, mais à être respectées et appliquées. Une démocratie loin d’être parfaite puisqu’elle donne toute la place à qui a de l’argent pour acheter des espaces publicitaires pour répandre ses idées (rétrogrades). Une démocratie loin d’être parfaite, puisqu’elle barre aujourd’hui encore l’accès aux urnes à une personne sur quatre. Au niveau fédéral, les migrant.e.x.s, qui représentent plus de 25% de la population, n'ont en effet que le droit de travailler et payer des impôts, mais pas celui de voter. Une démocratie loin d'être parfaite, mais une démocratie dont nous voulons prendre soin pour l’élargir et donner la parole à toute la population, dans toute sa diversité politique, culturelle et sociale.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout