INVITATION AU CAFE FEMINISTE

Dernière mise à jour : août 21

Le 14 juin 2019 fut une journée historique en Suisse. Il est temps à la concrétisation des revendications de notre manifeste. Dès lors, nous nous engageons à suivre de près l’évolution des dossiers au niveau du parlement fédéral. Soucieu.x.ses de voir ce qu’il advient de nos revendications, le collectif neuchâtelois pour la grève féministe a décidé de suivre de près le travail des parlementaires neuchâtelois siégeant à Berne.


Nos cafés féministes précèdent les sessions parlementaires. Ce qui nous permet de discuter des sujets qui nous tiennent à cœur avant le départ des parlementaires pour la capitale.


quand : le 30 août 2021 à 19h00

où : L'Amar, Rue de la Coquemène 1, 2000 Neuchâtel

Avant la prochaine rentrée parlementaire de septembre, nous avons invité les six parlementaires neuchâtelois. Baptiste Hurni (PS) et Fabien Fivaz (Les Vert-e-s) ont accepté l’invitation pour débattre des sujets suivants (et Céline Vara (Les Vert-e-s) nous rejoindra si son rendez-vous précédent le lui permet) :


1. Les centres fédéraux de détention – la privatisation de leur gestion et la violence qui en découle


2. Le référendum AVS 21 : pour ou contre ? Le projet inacceptable pour les femmes d’AVS21 passera très probablement haut la main au parlement. Pour stopper sa réalisation, il est envisageable de lancer un référendum. L’augmentation de l’âge de la retraite pour les femmes, c’est toujours non. L’augmenter sans aucune compensation – nous ne l’acceptons pas. Ainsi, ce sera au peuple de voter !


3. L’inscription du consentement dans la loi - comment gagner cette bataille au parlement ? Aujourd’hui en Suisse, pour qualifier un acte sexuel de viol, il faut une pénétration et des traces de coups pour démonter que la victime se soit débattue. Alors qu’on sait pertinemment qu'à la suite d’une violence on peut se retrouver dans un état de sidération et rester immobile. L’inscription de la notion du consentement dans la loi, permettra de partir de l’idée que SANS OUI, C’EST NON !



Venez avec vos masques





100 vues0 commentaire